• Anecdotes de voyage

    Markus, notre ami finlandais rencontré en Turquie, nous  a raconté beaucoup d’anecdotes qui lui sont arrivés pendant ses 15 ans de baroud dans le monde, en voici quelques-unes :

     

    En Russie, il a rencontré un ami, Vladimir, qui faisait du stop comme lui et qui n’avait pas le permis. Vladimir n’avait jamais conduit et un jour, alors qu’il était pris par un routier et qu’ils traversaient la Russie, le gars lui a demandé de conduire le camion pour alterner et se reposer. Ce que Vladimir a fait sur plusieurs centaines de km …. C’était la première fois qu’il conduisait !

    Une autre fois, il a croisé une allemande très blonde qui revenait d’Inde et qui lui a expliqué  que sa couleur de cheveux intriguait tellement qu’on lui  proposait de l’argent pour qu’elle vienne faire l’accueil et serrer les mains dans les mariages indiens.

    En Corée du sud cette fois, où Markus était toujours en stop, les gens le prenait pour un pauvre et il avait beau leur expliquer que faire du stop était un choix et pas une fatalité et qu’il ne demandait pas d’argent, les gens ne comprenaient pas ce concept et lui donnait des sacs de bouffe avec de l’argent planqué au fond, ou bien l’invitait dans des restaurants très cher, ou bien quand il récupérait  ses habits lavés il y avait de l’argent dans les poches. Du coup il est ressorti du pays avec plus de sous qu’en y entrant !!

    Un jour qu’il faisait de l’auto stop en Italie, une Porsche l’a pris et l’italien, alors qu’il conduisait à 250 km/h lui a demandé de tenir le volant parcequ’il enlèvait son pull…

    En Russie encore, Markus a pu constater l’honnêteté des gens en prenant le bus où, assis à l’arrière et faisant passer ses sous vers le chauffeur comme on lui avait demandé,  les gens faisait effectivement passer l’argent vers l’avant, et la monnaie lui revenait de la même façon.

    Bastien, lui, un autre routard, nous a raconté une attaque de chien sur un cycliste coréen qu’il a croisé en route, et qui a duré 2h !! 2h pendant lesquelles, armé d’un bâton il n’a fait que se batailler avec les chiens !

    Et aussi, ce couple de hollandais en vélo qu’on a croisés en sud Iran, et qui nous racontait qu’une fois en  Amérique du sud, au Brésil, lors d’une coupe du monde de foot qui opposait en finale la Hollande et un autre pays que les Brésiliens n’aimaient pas, ils avaient vu ces derniers pleurer,  leur sauter dans les bras et leur faire la fête parceque justement c’est la Hollande qui avait gagné ! Les brésiliens étaient plus heureux que le couple de cyclistes voyageurs qui, eux, se fichaient un peu du foot…

     

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Julien
    Vendredi 23 Octobre 2015 à 20:09

    Celui qui s'est éloigné dans la nuit noire avec des chiens qui aboyaient ? il a de la chance et une bonne tête , on lui donnerait le bon Dieu sans confession sauf pour les chaussures ( chaussures de ville en mode baroudage , bizarre ) , tant mieux pour lui si tout le monde est sympa .... A nouveau repartie ou sur le point de l ' être ? un petite citation pour la route pour t' encourager .

    " je cherchais un sens à ma vie tout en marchant à reculons "   Gustave de Kerven ( Groland , canal + )

    Cordialement 

     

     

     

     

    2
    Samedi 24 Octobre 2015 à 22:16

    mais TOUT le monde est sympa, Julien ! non ?

    oui markus c'est bien lui...

    je n'ai pas du tout compris ce que voulais dire Gustave machin avec sa citation !!ouch

    3
    pierre
    Mercredi 28 Octobre 2015 à 10:07

    hello, 

    Superbes anecdotes de voyages.  Le voyage est un grand livre ouvert. Il suffit de bien vouloir le lire. :-) Content d'avoir de vos nouvelles en mode "sédentaire". A quand, le projet trip ?

    Pierre "le belge"

    4
    Mercredi 28 Octobre 2015 à 16:27

    Bonjour Pierre, 

    le prochain projet se pointe à l'horizon d'avril....suspens...suspens...wink2

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    jymo
    Jeudi 31 Décembre 2015 à 16:59

    oh quelle joie de te relire ici après tant de mois d’absence

    on pense très souvent à vous car ma souris (!) court sur un tapis aux couleurs bleues d'Ispahan .....cool

    des soucis de connexion , d'adresse et autres sur l'ordi ......... et vous revoilà , mon adresse mail n'a pas changé si tu veux et la pelouse (!) est toujours là pour accueillir le CC , au fait comment va -t-il ? il chauffe ses pneus avant le prochain défi

    et en ce 31 décembre je vous souhaite à toi et à tous les autres voyageurs une bonne et heureuse année 2016 pleine de kilomètres et de rencontres _ bisous et à bientôt

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :