• Iran nov 14 (11ème partie)

    Salut à tous,

    Notre arrivée à Ispahan a été retardée par mon passage à la pompe à essence car la queue de camions était assez longue et le pompiste a dû utiliser 3 cartes diesel différentes pour faire mon plein en 3 fois. C’était gentil à lui, comme toujours tous ces gens qui côtoient les routiers sont compréhensifs. Pour 75 litres, j’ai payé presque10 euros.

    Donc nous sommes encore entrés dans Ispahan juste avant l’heure de pointe et comme il est très difficile d’y circuler car les rues sont très petites avec plein d’arbres bas et très branchus,  nous avons tournés pendant 1h 30 sans trouver la moindre place où se garer ou le moindre parking qui nous acceptait. Tout est réservé pour les hôtels ou pour les voitures. Mais des gardiens du parking du plus gros hôtel de la ville m’ont aidée et m’ont trouvé une place juste sur le boulevard. J’ai accepté car, après 7 h de route et 1h30 de conduite difficile dans cette ville grouillante, je n’en peux plus. C’est adorable car je suis sous leur protection et ils me disent que je peux venir utiliser leur toilette, leur eau etc…Encore et toujours cet accueil inné pour les voyageurs…

    Nous voilà donc garés sur un boulevard très passant, dans un bruit monstre mais situés idéalement, proches de tout : des petites ruelles pittoresques, des magasins et, surtout, de tout ce qu’il y a à visiter. Bref, on s’y fait et finalement, au bout de 2 jours, on se sent chez nous. Quand on quitte la rue bruyante et l’agitation extérieure et qu’on entre dans le cc, la magie opère et on est chez nous. C’est vraiment…. magique ! (Comme dans Harry Potter, quand Harry entre dans la petite tente des Weasleys au championnat du monde de Quidditch et qu’elle s’avère être, à l’intérieur, d’un confort et d’un accueil inattendu).

    Un peu plus loin se trouve un hôtel où j’ai demandé la connexion et d’où je vous écris, assise dans un grand fauteuil en velours gris de la réception. Trop gentils ces gens ! (car ils ne me demandent rien en échange).

    Donc, voilà, Ispahan, la merveilleuse, c’est ça à chaque coin de rue :

    Iran nov 14 (11ème partie)

    Ce palais est dans la rue où on est garés, à 40 m du cc. C'est entouré d'un parc magnifique où on peut se mettre au soleil sur l'herbe et où les gens viennent se balader, manger le midi ou se réunir entre jeunes tranquilles sur les pelouses...

     

    Iran nov 14 (11ème partie)

     

    Le palais Shehel-Sotun, très connu ici (à 2 rues du cc)

    Iran nov 14 (11ème partie)

     

     

    Iran nov 14 (11ème partie)

    Iran nov 14 (11ème partie)

     

    Iran nov 14 (11ème partie)

     

    Iran nov 14 (11ème partie)

    Iran nov 14 (11ème partie)

    Le pont millénaire dont je ne retiens pas le nom, pour ceux qui connaissent ce n'est pas Seo se Pol, c'est l'autre...

     

    Iran nov 14 (11ème partie)

    Le célébrissime Imam Square et la mosquée des femmes à droite et ci-dessous...

    Iran nov 14 (11ème partie)

    Iran nov 14 (11ème partie)

    Iran nov 14 (11ème partie)

    Iran nov 14 (11ème partie)

    Iran nov 14 (11ème partie)

    Les enfants en cours d'histoire à Shehel-sotun...

    Iran nov 14 (11ème partie)

    Iran nov 14 (11ème partie)

    Séance culturelle

     

    Iran nov 14 (11ème partie)

    Ruelle iranienne (non  représentative d'Ispahan, cela dit, je vais faire des photos des ruelles de la ville qui sont si jolies et boisées avec, souvent, des petits ponts arqués) 

     

    Nouvelle du jour : cette fois ça y est ! On n'a plus de gaz ! Donc on va se peler un peu pendant 3 jours , le temps de descendre plus sud encore et j'espère qu'à Persépolis, il fera déjà chaud. Je pense que ça devrait aller. je ne peux pas changer la bouteille de gaz ici, à Ispahan, car garée comme je le suis dans la rue, je n'ai pas la place nécessaire pour ouvrir mon compartiment à bouteille ni m'occuper du changement sans me faire écraser par les véhicules qui passent à fond et très près. Je ferai ça à Shiraz où un ami qui parle français nous attend (pour ceux qui avaient suivis la saison 1 de Jumatolie, c'est l'électricien qui est venu toquer au cc un soir et qui prenait des cours de français juste pour la beauté de la langue)

     

    Bye bye ! 

     

    Citation du jour :

    Le discours politique est destiné à donner aux mensonges l’accent de la vérité, à rendre le meurtre respectable et à donner l’apparence de la solidité à un simple courant d’air. (George Orwell)

     

     


  • Commentaires

    1
    mo + jy
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 12:44

    rectificatif au message d'hier 3000 kms à faire et non 2000

    2
    mo + jy
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 12:50

    oh pays merveilleux des mille et une nuits - j'adooooooooooooooooore ! profitez - en bien

    3
    pierre
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 18:09

    Magique !!! :-) j'adore tes récits :-)


     

    4
    Dimanche 16 Novembre 2014 à 18:48

    3000 km ??? purée ! et on le justifie comment ? qui vérifie ?

     

    merci pour votre enthousiasme à tous par rapport au blog, c'est super motivant ! smile

    5
    patrick
    Lundi 17 Novembre 2014 à 10:36

    comment veux tu que l on ne soit pas enthousiasmé,avec tes photos si belles et tes recits passionnant on pourrait t écouter des heures .j espère pouvoir le faire un jour a ton retour .toi ,tu me racontera tes histoires de voyages et moi celles de routiers

    6
    mo + jy
    Lundi 17 Novembre 2014 à 10:57

    et oui Patrick a raison : comment penses tu qu'on puisse rester indifférent alors tes photos sont magnifiques et tes remarques très ciblées ?

    pour les 3000 km cela se fait assez bien dans l'année; pour cela il faut accepter qu'a chaque fois que tu doives toi ou autre prendre la route et bien ce soit juju qui prenne le volant . et pour la vérification il n'y en a pas vraiment , tu dois marquer sur le livret délivré par l'auto école après tes 20 h chez eux , dans un tableau les dates et les kms qu'elle fait au fur et à mesure, c'est tout

    7
    Mercredi 19 Novembre 2014 à 17:02

    ok ok génial !!!! smile

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :